PELUCHE ÉLÉPHANT

Elephant 1La semaine dernière une copine m’a passé une méga commande : elle s’en va faire un tour chez les Mexicains pendant les vacances de la Toussaint et souhaitait arriver avec de jolis présents plein les bras. Donc rapidement, nous voilà arpentant les allées du Marché St Pierre à la recherche de jolis tissus pour : tote bag, pochettes zippées, peluche Hibou et enfin peluches éléphant ! Et là grosses grosses sueurs froides (genre la tête de la femme de Jack Nicholson dans « The Shining » quand il défonce la porte de la salle de bain à coups de hache, vous voyez ?) : je n’avais jamais cousu de peluche en forme d’éléphant. THE miracle se produit quand je découvre le super tutoriel de RetroMama sur Etsy. À partir de là, trop facile ! Bon d’accord, il est anglais, mais à part ça, il est vraiment très pratique. Enfin bref, quelques heures de couture plus tard, j’ai mes 2 éléphants trop mignons. Je me suis amusée à broder les prénoms des enfants sur les oreilles de mes pachydermes histoire de personnaliser à mort les cadeaux. Espérons que la copine appréciera !

À faire !

Elephant 2            Elephant 3

MA PETITE MERCERIE À PARIS

TypicÇa y est on y est ! Depuis hier 14h et jusqu’au samedi 18 octobre, la boutique éphémère de Ma Petite Mercerie a ouvert ses portes 11 rue Debelleyme dans le 3ème à Paris ! Toutes les mordues de couture connaissent parfaitement la boutique en ligne : jolis tissus, large choix d’articles de mercerie, de patrons et surtout des colis ultra bien présentés avec toujours pleins de petits cadeaux à l’intérieur… Et bien là c’est en vrai les filles ! On va enfin pouvoir regarder, toucher et surtout participer ! Pas encore eu le temps, mais je compte bien y faire un tour d’ici la fin de la semaine mais aussi (obligé) y faire quelques folies folies !

Retrouvez toutes les infos sur les ateliers dispo et sur la venue des candidats de Cousu Main sur le blog !

Gus vous fait la bise

C’EST L’HISTOIRE D’UNE MACHINE À COUDRE

TypicL’heure est venue de vous présenter la copine de Gus. Quand j’ai commencé à faire de la couture, je travaillais avec une vieille Singer que m’avait prêtée belle-maman : beaucoup trop capricieuse comme machine et plein d’inconvénients. À mon dernier anniversaire, Monsieur a eu la merveilleuse idée de m’offrir une machine à coudre, la mienne à moi quoi ! Après des centaines d’heures à se renseigner sur les différentes marques, il était incollable sur les machines à coudre ! Bref, j’ai reçu une super chouette Brother FS-40.

Voici une brève description :

  • Elle est super simple à utiliser et l’écran LCD affiche toutes les infos importantes comme le numéro, la longueur et la largeur du point sélectionné et aussi le pied à utiliser ;
  • Il y a en tout 40 points disponibles dont 5 boutonnières automatiques ! (Et oui au-to-ma-ti-ques !!!) ;
  • Un variateur de vitesse de couture et un super éclairage « lumière du jour » ;
  • Une fonction de position de l’aiguille ;
  • Des canettes à plat, rapides à mettre en place. On arrive également à juger de la quantité de fil restant sur la canette, parce que le capot est transparent ! Magique non ? ;
  • Un bouton marche arrière / point de renfort ;
  • Elle est livrée avec une housse de protection, un DVD d’instructions et un kit d’accessoires comprenant 6 pieds (zig-zag, monogrammes, fermeture à glissière, ourlet invisible, surjet et boutonnière et pose de bouton) mais aussi un tournevis, des aiguilles standard, des canettes, un découd-vite, une brosse de nettoyage, un bloque-bobine, un porte bobine supplémentaire et enfin, une aiguille double.

 

  Typic (1)   Typic (3)

  Typic (2)   Typic (4)

Pour résumer, je pense (et pour ça je me suis pas mal renseignée sur internet) que quel que soit le modèle de machine que l’on choisit, il doit répondre à un certain nombre de critères essentiels :

  • Solidité : ce critère concerne la capacité de la machine à coudre plusieurs épaisseurs de tissus comme le jean par exemple. Moi j’ai reprisé (à plusieurs reprises mouhaha) les jeans de Monsieur et bien je peux vous dire que la Brother FS-40 tient le coup sans problème : pas une aiguille de cassée ! Oh joie ! D’après ce que j’ai lu sur internet, les machines à pas cher (souvent moins de 100 / 150 euros) et bien souvent elles ne font pas le poids.
  • Certains points sont indispensables : le point droit, zig-zag ou encore le point de boutonnière. Ma machine en propose 40, pas la peine d’en avoir autant, on ne les utilise pas tous. Ce qui est surtout indispensable quand on parle des points c’est le réglage de leur largeur et longueur. C’est vraiment essentiel de pouvoir modifier ces 2 éléments, sans cela on est vraiment coincé ! Alors un conseil de débutante (mais un vrai conseil quand même) : ne choisissez pas de machine à coudre dont les largeurs et longueurs des points sont pré-réglés : « INTERDIT » elle a dit la Dame.
  • Mécanique / Électronique ? : Là c’est à vous de voir je pense. La mienne est électronique et possède donc le régulateur de vitesse ce qui est pour moi un vrai plus pour débuter.
  • Budget : Comme pour tout, votre choix dépendra bien entendu de votre budget. Si vous avez le porte-monnaie de Crésus, faites-vous méga archi plaisir avec une Singer. Sinon, avec un budget un peu moindre mais tout de même conséquent, les Brothers sont cool (c’est un cadeau d’anniversaire, mais j’étais obligée de me renseigner, la mienne coûte un peu plus de 200€). Pour les petits budgets, on parle beaucoup de la machine à coudre Silvercrest de Lidl (moins de 70€) mais attention Mademoiselle ne serait dispo que 2 à 3 fois par an !

Voilà, vous savez tout ! J’ai pas eu l’occasion de tester beaucoup de machines à coudre, mais celle-ci est parfaite pour moi ! Quand on débute comme moi, on est ravi d’avoir une machine qui fonctionne presque toute seule pour se concentrer sur  THE couture. Et puis, un détail, elle ne fait pas de bruit et ça, et bien Gus il aime.

COUCOU HIBOU

 

Coucou HibouAprès avoir longuement parcouru le super ultra méga chouette blog nemgraphisme je suis tombée sur ses jolis doudous et je me suis dit WAHOU super idée ! J’ai donc tenté d’en réaliser un en m’inspirant du doudou Hibou. Et c’est vrai que les doudous c’est très sympa pour débuter en couture.

Quelques modifications : j’ai utilisé du tissu coton pour le corps du hibou (parce que de la laine j’en avais PAS). Pour le reste, comme indiqué sur le DIY, de la feutrine pour les yeux, bec, ailes et oreilles et du rembourrage polyester (acheté pour trois fois rien sur le Marché St Pierre) pour remplir la bête. Je suis un peu maniaque, j’ai mis un peu de temps pour coudre les yeux et le bec mais après ça a été super rapide ! Donc jolie petite peluche réalisée en très peu de temps finalement et Gus avait l’air de la trouver très cool ! Et je vais très rapidement me procurer le très sympathique petit livre Doudous à coudre aux Éditions Marie Claire.

À plus dans l’bus !

1 5 6 7